Critiques littéraires / Tous les articles

FRRAT 2015 : le (presque) quatrième livre : Harry Potter and the Philisopher’s Stone

harry-potter-sorcerers-stone-new-uk-childrens

Et le FRRAT 2015 est… terminé depuis un moment ! Et je n’ai pas eu l’occasion de terminer le dernier livre que je comptais achever pour ce marathon : Harry Potter and the Philosopher’s Stone. Honte à moi d’avoir échoué ! Mais j’ai eu trop d’événement dans cette semaine pour le faire correctement (anniversaire, cinéma, concours, départ de voyage…). Mais bref, passons ! 

Je ne pense pas que résumer ce célèbre roman jeunesse est encore nécessaire… Si ? …Bon… Rapidement : Harry est chez son méchant oncle et sa méchante tante Dursley avec leur fils encore plus méchant avec lui depuis presque onze ans. A l’approche de son onzième anniversaire, paf, pleins de lettres qui sont réquisitionnées par l’oncle. Mais il y en a tellement que la famille décide de s’exiler dans un endroit non propice aux réceptions de courriers. A ses onze ans à minuit pile, PAF ! Un homme géant débarque et souhaite un heureux anniversaire à Harry tout en lui apprenant qu’il est un sorcier, et même une célébrité dans le monde de la magie… Il va pouvoir y entrer par le biais de Poudlard, une école de sorciers…

Et j’arrête là, ce serait spoilé la suite. Même si la plupart la connaisse… En français ! Oui, le but de cette lecture est de le lire en version originale, ici l’anglais. Je dois vous l’avouer : je ne me fais pas plaisir avec de l’anglais, que ce soit en lecture ou en conversation orale/écrite. J’ai de nombreuses lacunes d’écriture et de compréhension. Du coup, j’ai voulu donner une dernière chance avec une lecture volontaire…

 

…Et mon Dieu j’ai appris à apprécier la lecture en anglais ! Ces subtilités que j’avais du mal passent à peu près, j’arrive à comprendre les nuances, à traduire sans que ce soit du hachis. Bon, je ne l’ai largement pas terminé (je suis à la page 110), mais je suis prête à reprendre la lecture à tête reposée ! Et mince… La façon de parler d’Hagrid est juste excellente quand tu la comprends ! Ce roman en anglais me redonne donc de l’espoir à ce sujet. A lire quand on a un peu de mal comme moi !

Dowly

dowly.pro@gmail.com

Commentaires

21 juillet 2015 à 20h07

C’est quand même un beau résultat presque 04 livres!!
En tout cas, bon courage pour la suite d’HP en anglais, tu peux le faire 😀



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Incendie

22 juillet 2015